Astuces pour laver et nettoyer sa moto soi-même

Laver soi-même sa moto est une tâche plus facile qu’il n’y paraît. En prenant soin et en utilisant les bons produits, il ne faut pas beaucoup d’expérience pour laisser votre « bébé ». Le rituel devient même l’occasion de vérifier son état mécanique ; les vis et supports desserrés, ou câbles et tuyaux usés par exemple. 

Utilisez les bons produits

Soyez prudent lorsque vous choisissez les produits qui feront partie du nettoyage. Utilisez des détergents spécifiques pour laver les véhicules et essayez de ne pas utiliser la force brute pour éliminer les résidus les plus résistants, en particulier la mécanique.

Essayez d’utiliser une brosse pour éliminer la graisse et les impuretés avec détergent liquide qui joue le même rôle que le kérosène sans altérer les composants. Et n’oubliez pas de le remplacer à nouveau, car sans la graisse, ces composants seront plus exposés aux saletés.

Comment bien s’y prendre ?

Autant il est amusant de laver une moto, il est nécessaire de prendre quelques précautions et de suivre certaines étapes afin qu’il ne soit pas endommagé.

Ne jamais laver votre moto exposée au soleil, car cela peut endommager votre peinture et vos pièces en plastique si la mousse produite par le savon sèche.

Nettoyez votre moto du haut et des côtés de votre véhicule en premier. Cela fera couler la mousse et l’eau sur le reste de la moto, ce qui facilitera le lavage des pièces mécaniques.

Commencez par nettoyer les carénages, les panneaux et les verres. Ensuite, donnez la priorité au banc et à la zone de la plaque, car ce sont des endroits qui accumulent normalement une grande quantité de saleté.

Utilisez une brosse à dents pour nettoyer les ailettes du moteur et les parties internes des carénages. À l’aide de la brosse, il est possible d’atteindre des parties plus éloignées. Mais ne réutilisez pas les brosses à dents pour nettoyer à nouveau la moto, car l’utilisation d’une brosse « graissée » est mauvaise pour le moteur.

N’oubliez pas les roues. Ce sont des pièces qui peuvent avoir une grande accumulation de déchets, surtout si vous voyagez sur des chemins de terre. Pour ces endroits, utilisez un chiffon avec du shampoing et du kérosène (les matériaux abrasifs ne sont pas indiqués pour nettoyer les parties brillantes). Les cannes, d’autre part, doivent être nettoyées avec un luffa ou une brosse.

Et le séchage ?

Une fois que tout est propre, il est temps de sécher votre moto. Les pièces en plastique, ainsi que les verres, peuvent être nettoyées avec un chiffon doux. Ensuite, sortez pour une marche rapide afin que l’ensemble mécanique et les freins soient secs.

La touche finale est la cire. Il laissera votre moto brillante comme neuve et peut même éliminer ou réduire beaucoup de taches et de rayures.

Acheter une moto d’occasion: bonne ou mauvaise idée ?
Comment protéger sa moto en cas de chute ?